Publications > La construction sociale de projets de production d’énergies renouvelables : une entrée par les rapports sociaux localisés

“La construction sociale de projets de production d’énergies renouvelables : une entrée par les rapports sociaux localisés” – Caroline Mazaud (EC en sociologie, ESA, LARESS, Cens – FRE CNRS 3706), Geneviève Pierre (EC en géographie sociale, Université d’Angers, UMR CNRS ESO 6590).

Résumé

Le projet CODESOL, pluridisciplinaire (sociologie, économie, gestion, géographie, communication), associant différents laboratoires d’Angers Loire Campus, questionne les modalités d’ancrage au territoire de l’activité, de l’emploi, des revenus, des ressources, grâce aux différentes formes de coopérations qui s’y inscrivent. Au-delà des coopératives instituées, elles-mêmes diverses par leurs objets et leurs statuts, la recherche cible les coopérations de proximité, au sein des espaces ruraux ligériens et plus spécifiquement angevins. Les coopératives et coopérations agricoles locales sont comparées aux dynamiques de coopérations artisanales, de commerçants, ou multipartenariales, comme les SCIC. Les dynamiques de coopérations établies dans les territoires, y compris par arrangements locaux,   peuvent être considérées comme des ressources non transférables, selon la nature des coopérations et leurs modalités de construction à différentes échelles. La dimension collective ou « de coopération » est envisagée selon un gradient qui va des situations les plus informelles d’entraide, de travail en commun qui court-circuitent parfois les organisations professionnelles représentatives, aux coopératives ou autres formes d’organisations constituées. Le sens de l’engagement collectif et les représentations que les acteurs impliqués ont de leur métier sont aussi en cause. Incubatrices d’expérimentations grâce à un partage technique, financier et social du risque, les constructions coopératives procèdent aussi d’innovations sociales et organisationnelles. Comment certains territoires, notamment ruraux, se singularisent-ils par la densité des dynamiques « de groupe », des organisations coopératives ? Quels services ces coopérations rendent

Inscription à la lettre d'information de la Chaire Mutations Agricoles


[sibwp_form]

Suivre la Chaire Mutations Agricoles