Les nouvelles formes du travail à l’âge numérique

Dans la société numérique, un continuum apparaît entre les activités menées pour soi et les activités professionnelles, l’individu utilise les nouvelles ressources auxquelles il peut facilement accéder pour améliorer ses compétences par l’auto-apprentissage, pour échanger et collaborer avec d’autres. Grâce aux plateformes, il élargit les destinataires de son activité. Il y a là des voies fécondes pour réinventer le travail professionnel. Mais ces nombreuses possibilités n’empêchent pas les inégalités. Les individus ne sont pas égaux face à ces nouvelles formes de travail. Aux travailleurs digitaux intégrés, on peut opposer des travailleurs désaffiliés.

 

Intervenants

Inscription à la lettre d'information de la Chaire Mutations Agricoles


[sibwp_form]

Suivre la Chaire Mutations Agricoles