Les données : marchandise ou bien commun ?

La transformation numérique de l’agriculture, comme tant d’autres activités humaines, génère de plus en plus de données. Celles-ci, produites par les usages des équipements numériques des agriculteurs, sont stockées, traitées, analysées par toute une série de nouveaux acteurs. Des analyses qui sont autant de sources de connaissances, susceptibles d’être utiles aussi bien aux agriculteurs eux-mêmes qu’aux organisations professionnelles, aux pouvoirs publics, ou à des entreprises de service… Qui peut avoir accès à ces données, et à quelles conditions ? Comment s’assurer que ces sources de connaissances profitent au plus grand nombre ? Faut-il imaginer une gouvernance partagée entre différents acteurs et si oui lesquels ? Ou basculer ces données en open data ? A partir de pratiques ou de réflexions déjà à l’œuvre dans d’autres secteurs comme le transport ou la santé, l’intervention dessinera les différents scénarios possibles afin que le monde agricole puisse s’emparer du sujet, pour une transformation numérique maîtrisée.

Intervenants

Inscription à la lettre d'information de la Chaire Mutations Agricoles


[sibwp_form]

Suivre la Chaire Mutations Agricoles