Conférence introductive / "L’agriculture connectée au cœur de la e-santé ? Réflexions éthiques"

La santé semble s’être aujourd’hui totalement intégrée au monde numérique. Elle se décline en e-santé, télésanté, santé numérique, santé connectée, etc. D’une manière générale, le terme de e-santé « désigne tous les domaines où les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont mises au service de la santé » (IRDES 2018). L’agriculture connectée contribue-t-elle à ce vaste champ de la e-santé ? Des technologies numériques dans ce domaine ne peuvent-elles pas être mises au service de la santé des agriculteurs, des consommateurs, des animaux, ou encore de la « santé environnementale » ?

 

Cette mise à contribution de l’agriculture connectée au service de la santé n’est cependant pas sans risque, dilemmes et ambivalences. Faut-il voir par exemple dans l’agriculture connectée la possibilité d’une approche du bien-être des animaux qui respecte leur individualité et singularité ? Ou, au contraire, faut-il y voir le risque d’une nouvelle vague de mécanisation des animaux ?

 

Des études dans le domaine de la télésurveillance ont montré combien les objets connectés peuvent avoir pour effet de transformer les espaces et lieux de vies des patients (Oudshoorn) et conduire à une véritable médicalisation du domicile (Arras and Neveloff Dubler). De la même manière, l’agriculture connectée risque-t-elle de transformer les espaces de vie et de travail des agriculteurs, de même que leurs relations avec les animaux et les plantes, bouleversant ce que certains appellent le « contrat domestique » (Larrère et Larrère) ?

Intervenants

Inscription à la lettre d'information de la Chaire Mutations Agricoles


[sibwp_form]

Suivre la Chaire Mutations Agricoles