Intervention en introduction à la Table Ronde « Révolution numérique et transformation du travail ».

Nous sommes engagés dans une mutation technologique rapide, profondément transformatrice. Dans le champ de l’Intelligence Artificielle, des réalisations inimaginables se sont produites, qui alimentent le fantasme (Watson, Google Car, AlphaGo). Tout semble possible. Présentées comme des leviers de compétitivité, de réduction des coûts et de l’impact environnemental, les technologies numériques bouleversent déjà notre quotidien, notre rapport au travail et à l’emploi. Certains discours annoncent la destruction de l’emploi par l’automatisation ; d’autres considèrent qu’il faut se saisir de l’opportunité de cette disruption afin que renaisse un travail qui élève, émancipe.

 

Ces discours contrastés traduisent l’incertitude, l’inconnu. Mais surtout, ils montrent l’impérative nécessité et l’urgence d’anticiper cette numérisation pour s’approprier son développement. Finalement, quels bénéfices souhaitons-nous voir advenir ? Y aura-t-il un coût humain, anthropologique, à payer ?

Vincent GUERIN

Vincent Guérin est docteur en histoire contemporaine. Ses travaux, sur le temps présent, portent sur les mutations technoscientifiques et biomédicales (www.mutationstechnologiques.fr). Son dernier article sur l’anticipation du crime aux États-Unis a été publié dans la revue Études Digitales. Il travaille actuellement sur les modifications de l’homme pour la guerre.

Revoir

Animateurs et coordinateurs

Intervenants

Inscription à la lettre d'information de la Chaire Mutations Agricoles


[sibwp_form]

Suivre la Chaire Mutations Agricoles