© ESA

À propos de Bertille Thareau

Bertille Thareau

Responsable du LARESS, Enseignante-chercheuse en sociologie

Ingénieur agronome de l’INA-PG, elle a obtenu un DEA de Sociologie en 2004, puis une thèse de Sociologie intitulée « Réguler l’accès à la terre, la réinvention locale du corporatisme agricole » en 2011. Ses recherches se sont d’abord concentrées sur le changement de pratiques en agriculture (adoption de l’agriculture biologique ou de l’épandage de boues urbaines par exemple). Aujourd’hui elle travaille sur le rôle de la profession agricole dans la gouvernance des territoires (en particulier autour des enjeux fonciers et environnementaux). Ses terrains concernent l’agriculture périurbaine et les zones rurales en transition dans l’Ouest de la France.

L’objectif de la Chaire Mutations Agricoles est de comprendre et expliquer les mutations des métiers de l’agriculture, en s’inscrivant dans les questionnements des acteurs du monde agricole et rural. Devenir membre de la Chaire, c’est avant tout coproduire et partager des connaissances… C’est entreprendre des recherches en partenariat (travaux de master, doctorat…), réfléchir à de nouvelles offres de formations initiale et continue avec et dans les entreprises partenaires, construire un processus de dialogue sur la recherche. Cette dynamique partenariale sera pour vous et pour nous un formidable outil de réflexion, de communication stratégique, et un lieu de débats sur les problématiques présentes et à venir des professions agricoles. Pour « Nourrir le monde d’intelligences », développons des recherches sociologiques en partenariat !

Inscription à la lettre d'information de la Chaire Mutations Agricoles


[sibwp_form]

Suivre la Chaire Mutations Agricoles